Communiqué pour diffusion immédiateMontréal, le 15 août 2016

Une 3ème édition arrosée pour La Grosse Lanterne

Pour une troisième année, le festival en forêt La Grosse Lanterne a su surpasser toutes attentes. Malgré les orages et la pluie tonitruante du samedi, ce sont près de 700 mordus de musique qui se sont pointés au rendez-vous sur le site à Béthanie. Le festival s’étalant sur deux journées proposait comme toujours un bel alliage d’arts visuels, gastronomie, musique, écologie et plein air. Les valeureux festivaliers ont pu profiter des spectacles en forêt dans un décor pittoresque, et passer la nuit sous la tente en bordure de la rivière Noire.

Les festivaliers ont pu s’emparer du site dès quinze heures le vendredi 12 août pour y installer leur équipement de camping avant d’assister aux premières prestations musicales du festival. Félix Dyotte, Pawa Up First, Organ Mood et Brown ont tour à tour performé en soirée sur une scène spécialement aménagée pour la pluie à l’intérieur de l’Auberge. Le groupe de musique instrumentale Pawa up first y a également livré son dernier spectacle à vie. En parallèle des shows, les festivaliers cinéphiles ont pu voir les documentaires Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent ainsi que Montréal New Wave d’Érik Cimon sous un grand chapiteau. Le collectif Moonshine a par la suite parfaitement clôturé la première journée avec un DJ set jusqu’aux petites heures du matin.

Le samedi 13 août, Saratoga, Les Marinellis, I.D.A.L.G. et Safia Nolin se sont succédés à la scène intérieure de l’Auberge. L’ambiance intimiste de l’endroit rendait justice à la qualité des artistes qui y jouaient. Plus tard en après-midi, Heartstreets, Chocolat et Klô Pelgag ont livré des prestations mémorables sur la Scène Québécor. La formation Groenland a, pour la première fois, performé de nouvelles chansons de son nouvel album à paraître en septembre sous un accueil plus que chaleureux de la foule. La fébrilité était palpable en fin de soirée pour le spectacle de Lisa LeBlanc qui a été interrompu en raison d’une pluie torrentielle. Dead Obies a ensuite fait grimper le thermomètre de Béthanie au maximum pour la clôture du festival. Finalement, les festivaliers les plus aguerris se sont déplacés dans la forêt pour se rendre à la scène extérieure de l’Auberge, où le tandem déjanté Le Matos ainsi que Shash’U ont performé.

Nous tenons à remercier tous nos bénévoles, techniciens et techniciennes qui ont travaillé plus fort que jamais pour faire face aux conditions météorologiques difficiles cette année. Merci aux artistes et merci à tous les festivaliers! Le festival n'aurait pas pu avoir lieu sans l’appui et le soutien de nos partenaires et commanditaires. Merci donc à Québécor, Boréale, Stingray Musique, Moog Audio, Naya, Omnison, Boîte à musique, Atelier du Loisir, Karibu, Chic Choc, Quartz Vodka, Domaine Pinnacle, Ungava, Pivot, Akufen, MRC Acton, Publicité Sauvage, La Voix de l’Est, LAQV, Cosy Bubble, Lucion, Lumen Pulse, Natech, BLVD, Airstar Canada. Finalement, merci aux médias pour la belle couverture.

Longue vie à la Grosse Lanterne! À l’année prochaine!

Photo: R.Wester